Manifestation de gilets jaunes non déclarée le mercredi 1er mai 2019 : la place du Capitole est interdite @PrefetOccitanie @Place_Beauvau
| Occitanie | Actualité  Vu 30085 fois
Article N°22673

Manifestation de gilets jaunes non déclarée le mercredi 1er mai 2019 : la place du Capitole est interdite @PrefetOccitanie @Place_Beauvau

Interdiction de manifestation ou de rassemblement revendicatif du mouvement des « Gilets jaunes » sur la place du Capitole à Toulouse le mercredi 1er mai 2019 de 9 h à 18 h.
Compte-tenu :
– que lors des différents événements à Toulouse notamment à partir de 14 heures les samedi 1er, 8, 15, 22, 29 décembre 2018, 5, 12, 19, 26 janvier, 2, 9, 16, 23 février, 2, 9 16, 23, 30 mars, 6, 13, et 20 avril 2019, les forces de l’ordre ont dû intervenir avec le renfort de forces mobiles afin d’assurer la sécurité de tous ; que le service départemental d’incendie et de secours a dû intervenir à de nombreuses reprises pour éteindre de nombreux feux volontaires qui avaient été allumés par des manifestants ;
– du durcissement de l’attitude des manifestants qui ont systématiquement cherché l’affrontement violent avec les forces de l’ordre présentes et que le nombre de blessés est important, notamment chez les forces de l’ordre, depuis le 17 novembre ;
– que depuis le 17 novembre 2018, plusieurs centaines d’individus ont été interpellés par les forces de sécurité intérieure pour des infractions commises à l’occasion de ces manifestations non déclarées

Étienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, au regard de ces éléments, et après consultation de Monsieur le maire de Toulouse, a décidé d’interdire toute manifestation le mercredi 1er mai 2019 entre 9 h et 18 h sur la place du Capitole à Toulouse.

Toute personne manifestant dans la zone d’interdiction s’exposera à une contravention de 4ᵉ classe, soit 135 € d’amende.

Toute manifestation ou rassemblement occasionnant des troubles à l’ordre public donnera lieu à une dispersion immédiate par les forces de l’ordre et à l’interpellation des éventuels auteurs d’actes de violence.

Comme pour les manifestations précédentes, le dispositif encadrant la manifestation a été substantiellement renforcé par des forces mobiles afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

Les dispositions de la loi du 10 avril 2019 visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations seront appliquées, notamment le délit de visage dissimulé volontairement lors d’une manifestation où des troubles à l’ordre public seront commis (1 an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende).

Parmi les mesures de prévention, l’alerte commerçant sera utilisée pour informer les commerçants en fonction de l’évolution du cortège. Il est en outre recommandé, avant le passage de la manifestation, de prendre toutes les mesures de précautions utiles, en particulier de replier les terrasses et d’enlever tout objet susceptible d’être utilisé à mauvais escient (pots de
fleurs, parasols, objets décoratifs …)

Le préfet en appelle à la responsabilité et au calme de chacun. Il rappelle qu’il appartient à toute personne souhaitant organiser une manifestation de la déclarer en préfecture.



Prefecture 31

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant