Loi Travail : l'inacceptable limitation du périmètre

| Montauban | Actualité  Vu 80679 fois
Article N°18395

Loi Travail : l'inacceptable limitation du périmètre

Avec le projet d'ordonnance rendu public le 31 août par le gouvernement, les Molex n'auraient rien obtenu aux Prud'hommes !

La fermeture de l'usine Molex, placée en liquidation judiciaire en 2010 alors que le groupe américain se portait fort bien, a été un traumatisme pour les 283 salariés - dont bon nombre résidaient dans le Tarn et Garonne- de l'usine de Villemur sur Tarn.
Après un combat de 5 années, ils obtiennent, pour 190 d'entre eux qui se sont lancés dans une procédure aux Prud'hommes, que leur licenciement économique soit qualifié "sans causes réelle et sérieuse" et donc des indemnités nettement plus élevées car il est établi que l'entreprise a organisé la captation de la technologie avant de mettre l'entreprise en difficulté.

De tels procédés sont inacceptables mais seront autorisés par la nouvelle Loi Travail promulguée par ordonnances d'ici la fin septembre car le périmètre retenu pour juger de la difficulté économique pour un groupe international sera limité à la seule entité France.
En bref, avec cette nouvelle loi, les salariés de Molex n'auraient pas eu droit à plus que les indemnités légales de licenciement alors que la manoeuvre est claire pour quiconque s'est intéressé au dossier.

Le premier ministre interrogé sur un media national le 31 août au soir, a seulement trouvé comme argument que l'insécurité juridique en France découragerait l'investissement étranger...

Cela n'est pas acceptable et doit être combattu !

Olivier FOURNET

Lien :http://?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant