NUMÉRIQUE /Lorraine:  Aux grands hommes et aux enjeux lorrains

| LVIC | Actualité  Vu 82752 fois
Article N°20322

NUMÉRIQUE /Lorraine: Aux grands hommes et aux enjeux lorrains

« La Lorraine fait partie avec Paris et La Manche des grands territoires numériques nationaux.

Au niveau des réalisations comme des hommes qui Les impulsent. Nous devons non seulement en être flers mais cultiver cette avance. »

Quand il exprime cette analyse JEAN-CHRISTOPHE NGUYEN VAN SANG a ce visage IMPASSIBLE qu'il affiche en toutes circonstances même si ça bouillonne dans son crâne.










Bonjour à tous,

Voici un article que je souhaite partager avec vous sur le travail effectué par un acteur engagé sur le territoire!

Sa Sarl JCNVS implantée à Metz et à Thionville a pour vocation d'être actionnaire de groupes ou d'entreprises intervenant dans le domaine de l'eau, du gaz, de l'électricité et des télécoms.

Jean-Christophe Nguyen Van Sang a également été en 2012 à l'origine de la création de la Fédération des industriels des réseaux d'initiative publique la FIRIP, manière de construire un pont avec l'engagement qui avait été le sien au Département de la Moselle notamment en collaboration avec Philippe Leroy.

Cet homme de réseaux et des réseaux à l'époque où la Moselle construisait, sous l'impulsion de PatrickWeiten alors vice-président le KHD 57 (2004/2006) et aujourd'hui le projet Moselle Fibre (notre photo), réseau haut débit réapparaît aujourd'hui dans un environnement proche de Richard Lioger mais aussi comme conseiller technique à la CCI Territoriale et métropolitaine de Nancy.

Précurseurs:

Pour lui, « il n 'est pas neutre de constater que deux Lorrains ont été où sont à des postes clefs à des moments décisifs ». Philippe Leroy à l'époque dont le travail parlementaire a réussi « à créer le cadre pour des initiatives publiques locales » avec le vote en 2004 de l'article L1425-1 mais aussi Richard Lioger qui sera co-rapporteur de la loi Elan dont on ne retient souvent que l'aspect logement alors que le AN final est celui de « l'Aménagement Numérique ».

« C'est très important car on arrive aujourd'hui à la troisième phase de ce qui a été mis en place au cours des 5 dernières années et depuis la présidence Sarkozy avec le programme national THD puis le plan France THD.

Les entreprises mais aussi les territoires français ont pris une technologie d'avance suite à des initiatives au début des années 2000 comme celles de Philippe Leroy, Philippe Richert en Alsace mais aussi de Charles Chôné l'élu nancéien.

Un domaine dans lequel l'Allemagne est en retard car elle a simplement choisi le VDSL en optimisant ses réseaux existants ».

La question de la ressource en fibre:

L'importance du débat et des textes portés par Richard Lioger tient aussi, selon notre interlocuteur au fait qu'il y a une vraie complémentarité entre les aspects de revitalisation des centres-villes compris dans la première partie de la loi et le numérique.

Un sujet qui devrait être abordé du 6 au 8 juin à Metz lors d'un colloque national alors que les auditions ont lieu en ce moment à l'Assemblée pour que la loi puisse être présentée au vote avant l'été.

« L'enjeu est l'accès aux données qui prendra une place de plus en plus importante dans notre vie et les enjeux de la SMART CITY.

Des technologies vont évoluer et se croiser sur le très haut débit où on va passer de 8 à 30 mégabits pour 2022. Des questions risquent aussi de se poser pour l'accès à la fibre en tant que matériau.

Pas sûr que les capacités et ressources puissent répondre à la fantastique accélération du marché.

Notre dernier producteur de la préforme cylindrique français était Alcatel Lucent. Reste encore un câblier, il s'agit d'une « SCOP » qui s'appelle « ACOME » et est basée dans la Manche.'».

Enfin il tient à saluer une autre personnalité lorraine qui depuis toujours a accompagné et soutenu les projets des collectivités locales dont dernièrement celui de la Région Grand-Est, pour le déploiement des Réseaux d'Initiative Publique.

Il s'agit Gabrielle Gauthey Nancéienne et qui vient de quitter ses fonctions de Directrice des Investissements et du Développement Local de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Source:de l’hebdomadaire la «LA SEMAINE» METZ THIONVILLE MOSELLE écrit par le journaliste Jean-Pierre Jager en date du 09/05/2018 

Tony Canadas

Lien :https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6399946403954724864

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant