Notre République est mise à mal par DES Gilets Jaunes ; le Premier Ministre Edouard Philippe devant les Sénateurs lance un Appel à la conscience de Tous les Citoyens @EPhilippePM @CCastaner @EmmanuelMacron @j_gourault @mounir

 
Notre République est mise à mal par DES Gilets Jaunes ; le Premier Ministre Edouard Philippe devant les Sénateurs lance un Appel à la conscience de Tous les Citoyens @EPhilippePM @CCastaner @EmmanuelMacron @j_gourault @mounir
PLAY VIDEO
| Reportage | [] | | Vu 2560 fois
[Michel Lecomte] Vidéo N°15968
Google QR code
A moins de 48h d'une éventuelle nouvelle manifestation des Gilets Jaunes sur l'ensemble du territoire et principalement à Paris, le Premier Ministre a lancé un appel à la conscience de chacun afin d'éviter le pire .
En effet nous devons tous être conscient de ce qui peut arriver samedi prochain à Paris et ailleurs dans le pays. Oui le risque est grand et nous devons tous en avoir conscience et faire chacun à notre niveau ce pas qui pourrait faire que samedi prochain seuls les casseurs seront dans la rue.
Oui 75 % des citoyens comprennent et ont entendu les doléances des Gilets Jaunes, car qui ne pourrait pas comprendre et pour beaucoup malheureusement après avoir découvert la situation dans laquelle trop de nos concitoyens sont confrontés depuis des années pour beaucoup. Mais NON ce n'est pas vrai le libellé des sondages sont faux, il n'y a pas 75% des français qui sont favorables au chaos.
Nous devons tous laisser derrière nous nos griefs de coté et faire entendre notre voix de Républicains, pour que notre République soit sauvée , car c'est bien de cela qu'il est question aujourd'hui, il en va de notre Démocratie qui pourrait être mise à mal par ce mouvement minoritaire, qui , même si il est légitime dans ses demandes ne l'est pas dans sa représentativité au niveau national. Ceux qui aujourd'hui mettent à mal notre démocratie ont pu le faire grâce aux mêmes réseaux sociaux qui il y a quelques années avaient donné raison à ceux qui avait fait tomber le régime en Tunisie. Que s'est-il passé ensuite ? les Tunsiennes et les Tunisiens ont voté et ce ne sont pas ceux qui avaient fait la révolution qui ont gagné, et depuis, ce pays n'arrive pas à s'en remettre. Ce n'est pas ça que les français veulent et encore moins de donner la possibilité à l'extrême droite de prendre les manettes de notre nation et ATTENTION de nombreux pays d'Europe ont déjà pris ce virage.
Ne vous trompez pas, je ne suis qu'un citoyen et en aucun cas j'écris ceci sous prétexte d'être un éventuel pro Emmanuel Macron ou pro LREM, et j'en veux pour preuve je me bats chaque jour contre eux car depuis qu'ils sont au pouvoir ils critiquent les GAFAs et pourtant ils leurs réservent l'exclusivité de leur communication en boycottant notre plateforme Smartrezo.com alors que nous sommes le seul rempart numérique aux GAFAs. Alors oui nous ne sommes pas copains et aujourd'hui les GAFAs viennent de nous prouver qu'ils étaient réellement un danger pour toutes les démocraties en donnant les moyens à la moindre minorité de faire tomber une République.
[Michel Lecomte]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant