La Ministre Sylvia PINEL a signé les Contrats de Villes de Montauban et Moissac en Tarn-et-Garonne
PLAY VIDEO
| Reportage | [] | | Vu 831 fois
[PAS DE CORRESPONDANT ] Vidéo N°11849

Signature des contrats de ville du Grand Montauban et de Moissac Le 10 juillet 2015 à la Préfecture de Tarn-et-Garonne En présence de Madame Sylvia PINEL, Ministre du Logement, de l'Égalité des territoires et de la Ruralité La ministre n'a pas manqué de critiquer la Ville de Montauban qui semble ne pas respecter les quotas exigés par la Loi en ce qui concerne la construction de logements sociaux... La loi n° 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine a réformé en profondeur la politique de la ville dans le sens d’une simplification et d’une concentration des moyens en faveur des quartiers les plus en difficulté. La nouvelle politique de la ville s’inscrit dans une géographie prioritaire resserrée fondée sur un critère unique : le revenu médian des habitants. La politique de la ville est une politique de cohésion urbaine et de solidarité, nationale et locale, envers les quartiers défavorisés et leurs habitants. Elle est conduite par l’Etat, les collectivités territoriales et leurs groupements dans l’objectif commun d’assurer l’égalité entre les territoires et de réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leurs unités urbaines, et d’améliorer les conditions de vie des habitants. Les contrats de ville de nouvelle génération constituent le cadre unique de mise en œuvre de cette politique. En Tarn-et-Garonne, les quartiers du Cœur de Ville et de Médiathèque-Chambord à Montauban et du Centre Ville et du Sarlac à Moissac ont été identifiés comme prioritaires au regard du critère unique de revenu appliqué pour la définition de la géographie prioritaire. Pour ces quartiers, les contrats de ville sont aujourd’hui finalisés au terme d’un travail partenarial ayant mobilisé les services de l’État dans le département, les établissements publics de coopération intercommunale et communes concernées, ainsi que l’ensemble des partenaires investis d’une mission de service public.
[PAS DE CORRESPONDANT ]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !