#Toulouse, une ville pas si idyllique que ça
| Toulouse | Actualité  Vu 61625 fois
Article N°15864

#Toulouse, une ville pas si idyllique que ça

Quatrième ville de France Toulouse est une ville aux mille et une facettes, voulant montrer une image Idyllique.  Mais  si l'on écoute parler les gens, vous allez voir que cette image n'est pas si rose que ça. D'un coté on à un centre ville absolument sublime avec ses immeubles en briques roses, ses grands parcs, les quais au bords de la Garonne, et la culture à Toulouse occupe une grande place dans la commune et de l'autre, une image beaucoup plus négative



Nous sommes allé à la rencontre de personnes travaillant, faisant des études ou vivant à Toulouse, le constat est sans appel. Jean-Jacques étudiant en économie fait cette triste constatation « Prenez les prix des logements, ils sont plutôt très élevés. En effet à Toulouse, l'immobilier est HORS DE PRIX, ainsi que la taxe d'habitation et la taxe foncière. L'organisation de la mairie est à ce titre déplorable ! La plupart des chantiers publics sont attribués à grand coup de clientélisme. Aujourd'hui pour moi la politique de la ville est une véritable catastrophe, entre l'explosion du déficit public qui cause l'augmentation des impôts locaux et une politique économique qui amène irrémédiablement cette ville à être une des villes les plus chères de France, Toulouse ne mérite pas aujourd'hui absolument pas, la place qu'elle occupe la 4eme de France ».

Pour Julie étudiante elle aussi à Toulouse, c'est l'insécurité qui pose problème. « Elle est très élevée, dans la ville rose et on ne trouve pratiquement aucune présence policière, ces derniers sont plus occupés à dresser des PV à tour de bras pour enrichir les caisses de la ville qu'à s'occuper de cette insécurité. Le soir venu d'ailleurs, le capitole se transforme en une véritable cour des miracles. Depuis 2008 ou je suis mes études, la ville est devenue sale et l'insécurité règne. En 2016 rien n'a vraiment changé : (que faites vous me le maire ?) De plus, j'ai lu il y a quelques semaines dans un journal que si l'on en croit la Préfecture de Haute-Garonne, la délinquance et l'insécurité avaient baissés à Toulouse. Il serait bien que la Préfecture se décide à dire la réalité des choses et à ne pas inventer des chiffres bidons ».

Patrick lui de son coté habite Toulouse avec sa femme et son fils : « nous sommes arrivés a Toulouse avec ma femme depuis plus d'un an, car notre fils poursuit ses études dans cette ville, quelle déception... nous avons quitté Rennes en imaginant retrouver un centre ville citadin et ses plaisirs, je peux vous dire que nous avons été très très déçus par cette ville saleté, pollution, des boutiques de ZAC et des voitures ou camions envahissants, aucune terrasse sans véhicules qui passent. Franchement nous ne nous sentons vraiment pas bien dans cette ville elle est glauque la place du capitole est stérile, insipide et ses marchés sont misérables on se croirait en plein souk et il est quasiment impossible de se promener sans être immédiatement chassée par les voitures... la saleté et les odeurs dans certaines rues sont insupportables.

Enfin c'est Julie elle aussi étudiante qui a bien voulue répondre à nos questions là aussi son constat est sans appel « J'habite et je fais mes études dans la ville pas si rose que ça. Nous avons décidé avec mes amies de ne plus sortir le soir après 22 heures, car nous avons rencontré à plusieurs reprises des groupes de types pas très rassurants qui nous ont prises pour cible (insultes ultra sexistes et je vous en passe des vertes et des pas mures). Nous avons expérimenté à plusieurs reprises cette expérience très choquante. Un ami handicapé en Fauteuil électrique, s'est même fait attaquer dans une rue de Toulouse située pratiquement au centre se faisant voler son portable et son portefeuille. Les rues de Toulouse ne sont pas éclairées et les autorités de police sont absentes le soir c'est vraiment craignos. Certains quartiers sont sales et voire même dangereux. Vaut mieux pas trop y traîner seul quand on est une femme, ou même un homme Dommage que ce soit ainsi ».

Prise entre Montpellier et Bordeaux on voit bien aujourd'hui que Toulouse ne tient plus la comparaison. Quand Bordeaux met ses habitants à 2 heures de Paris et Montpellier à 3 heures en train Toulouse est à plus de 5 heures... Les centre villes de Montpellier et Bordeaux sont piétons et elles ont fait le pari d'une ville durable. Toulouse est complètement congestionnée, c'est du matin jusqu'au soir une véritable cacophonie de véhicules à moteurs deux roue et quatre roues luttant pied à pied avec les piétons Mais le constat le plus plus alarmant, n'en déplaise à la Préfecture et à la Municipalité, c'est que la ville dégringole dans les sondages sur le thème de la sécurité. Où se trouve t-elle la Ville Rose si bien chanté par le regretté Claude Nougaro
 


 


Dominique MOREL

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant