Stéphane LE FOLL, Matthias FEKL et Martine PINVILLE saluent la reprise des exportations de pommes d’origine française vers le Vietnam
| France | Actualité  Vu 5632 fois
Article N°14586

Stéphane LE FOLL, Matthias FEKL et Martine PINVILLE saluent la reprise des exportations de pommes d’origine française vers le Vietnam

Dans le cadre de la mobilisation générale du Gouvernement en faveur de l’agriculture française, Martine PINVILLE, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire s’est rendue au Vietnam du lundi 27 au mardi 28 juillet 2015.

M. CAO DUC PHAT, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, avec qui Martine PINVILLE s’est entretenue, vient d’annoncer avoir pris la décision de réouvrir, à compter du 15 août 2015, le marché vietnamien aux pommes d’origine française qui était fermé depuis 2014.
 
Fortement mobilisés afin de donner aux autorités vietnamiennes toutes les assurances requises sur la qualité de nos contrôles, Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement et Matthias FEKL, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger, souhaitent un démarrage rapide des expéditions alors que la récolte va démarrer.

Avec une production moyenne de 3 millions de tonnes par an, la France est le troisième producteur européen de fruits frais. Près de la moitié de la production, soit 1,3 millions de tonnes de fruits frais, est exportée, dont 85% dans l’Union Européenne et 15% dans les pays tiers. La pomme est le premier fruit exporté par la France, à hauteur de 700 000 tonnes chaque année, et contribue à l’image d’excellence de la filière agroalimentaire française à l’étranger.

Martine PINVILLE a également a remis à M. CAO DUC PHAT les demandes d’agrément de 22 établissements français souhaitant exporter de la viande bovine au Vietnam, pour lesquelles le Ministre de l’Agriculture et du Développement Durable a indiqué qu’elles seraient instruites dans les meilleurs délais.

« Le gouvernement souhaite que les négociations également engagées avec d‘autres pays tiers puissent se conclure rapidement, afin de permettre aux pommes françaises de séduire de nouveaux consommateurs dans de nombreux pays » déclare Martine PINVILLE."

COMMUNICATION TVLOCALE

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant