Lettre ouverte à @Valerie_Rabault et à tous élus de la République Française quel que soit leur couleur politique.
| Montauban | Actualité  Vu 52844 fois
Article N°16451

Lettre ouverte à @Valerie_Rabault et à tous élus de la République Française quel que soit leur couleur politique.


Madame la Député, Valérie,
 
Je n’emploierai pas le vouvoiement car cela serait hypocrite et l’hypocrisie depuis quelques jours étouffe notre pays. Pas de vouvoiement car tout simplement nous nous connaissons dans la vraie vie.

Après clarifions un point, je ne m'adresse pas aujourd’hui à la militante socialiste (pour être honnête la politique française me donne la nausée) mais à l'élue de la Nation, élue de tous les tarn-et-garonnais de la 1ere circonscription, qui est la mienne.

Si je m'adresse à toi aujourd'hui c'est parce que comme des centaines de français j'ai besoin de réponse.

Je fais partie de cette catégorie que l’on appelle «les Faizeux », tu sais ces personnes qui œuvrent dans leur coin, ces gens que personne n'écoute vraiment et qui pourtant s'accrochent à penser que le monde peut changer. Par leurs actions bénévoles ou professionnelles, ils sont sur la proximité pour assumer leur rôle de citoyen. Mais ils sont dans leur coin.

Je ne suis pas convaincue, et pense ne pas être la seule, que l’État ne peut pas tout et surtout pas nous garantir une sécurité à 100 % car dans ces cas-là, l’État devrait exiger que soit coupé tous les vignobles français et interdire l’alcool sur le territoire français car nous avons plus de 49,000 morts par l’alcool dont plus de 1000 tués sur les routes en France, interdire de se mettre en couple car ce sont 547 000 personnes qui ont fait l'objet de violence conjugale dont 136 adultes et 11 enfants sont morts l'an dernier. L’État doit-il mettre en examen tous les maires de France pour non-assistance à personne en danger car nous avons plus de 10,000 suicidés en France ?

Ma caricature est indécente, je le conviens, mais quand j'attends autant d'absurdités suite à l'horreur de Nice, je ne peux qu'être indécente.

Mais l’État doit-il mettre, un policier, un militaire et un psychiatre derrière chaque résident de France ? L'état va manquer d'effectifs dans ces trois disciplines.

Par contre, ne sommes-nous pas + de 64 millions de français à vouloir vivre libres sur notre territoire et à pouvoir faire de la prévention à notre niveau ?

Une prévention constructive qui commencerait peut être par plus d'humanité en frappant à la porte de notre voisin, en devenant bénévole dans une association d'insertion ?

+ de 64 millions d'heures d'engagement citoyen responsable en faveur de la prévention !

Mais pour cela, Valérie nous avons besoin d'appui, de guide, de mode d'emploi et maintenant ! Pas dans six mois, un an et encore moins en proposition de campagne auxquelles nous ne croyons plus. Non immédiatement.

Vous êtes + de 600,000 mandats électifs en France soit environ 1 pour 104 habitants, soit 1 pour deux associations. 104 habitants et 2 associations à rencontrer pour expliquer comment faire pour que l'on joue notre rôle de citoyen engagé dans la cité non pas politiquement au sens de la politique politicienne mais de façon responsable, fraternelle.

La France se meurt d'engagement non respectés depuis des décennies, non respectées car le monde évolue à une rapidité non contrôlable et que les promesses d'hier ne sont plus d'actualité aujourd’hui et il faut d'adapter (autre notion que certains ont oubliée).

Les français ont besoin de réapprendre l'engagement, nous devenons aveugles et sourds aux valeurs de la République qu'ont défendues nos aïeuls, car nous comptons trop sur l’État pour faire à notre place.

Nous sommes devenus des « Rmistes » de l'engagement citoyen.

Valérie, je veux laisser à mon fils Corentin, à mes neveux et nièces, Matisse, Lysa, Théa, Lili, à mes petits-enfants, Louise, Ulysse, Marius, Maëlle, Yuna et Marius, à Bastien, le dernier né et beau comme un coeur, un pays apaisé, libre, fraternel, solidaire et nous sommes plus de 64 millions à vouloir la même chose.

Honnêtement, quand tu vois le nombre d'abstention à chaque élection, tu te doutes bien, que l'on se fout de la politique, on veut juste vivre sans la peur au ventre, mais nous savons aussi que sans vous nous ne pouvons pas grand-chose.

Alors laissez de côté vos polémiques politiciennes et rééduquez nous à la Liberté, l’Égalité et la Fraternité. Ecoutez ceux qui veulent œuvrer sur le territoire et donnez-nous les moyens d'y arriver.

Je ne parle pas de moyens financiers, non l’État ne peut plus, mais des conseils et du soutien sur le territoire mais sans parler politique, opposition…..

Car crois-moi, la France ne montre pas aujourd'hui d'unité nationale (cela concerne les images télévisées que l'on nous montre) alors que dans la vraie vie, pour beaucoup d'entre nous, nous sommes encore et plus que jamais Charlie.

Dans l'attente de te lire ou de t'entendre, ou de lire et d'entendre des élus de la République Française quel que soit leur couleur politique, je l’espère vite et pas dans six mois, un an…...

Cordialement.

 

 

 

 

 

 

 


Gaelle Laborie

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant