CITE ISSANCHOU CIRCULATION ET STATIONNEMENT
| Montauban | Actualité  Vu 32596 fois
Article N°15867

CITE ISSANCHOU CIRCULATION ET STATIONNEMENT

vous trouverez ci-dessous un tract des communistes du secteur nord de Montauban. Les habitants du quartier Issanchou réclament un aménagement de la circulation pour éloigner celle-ci des habitations.
Au moment où ce tract est diffusé la coïncidence veut qu'un enfant de la  cité s'est fait accrocher par une voiture rue Henri Tournié en allant faire ses devoirs  à la maison du quartier;
Il est clair pour tout le monde que le nombre important de voitures qui circulent  rue Henri Tournié ne fait qu'augmenter les risques d'accident.
Une solution est  possible pour y remédier. c'est ce qui est proposé par le habitants.

CITE ISSANCHOU

CIRCULATION ET STATIONNEMENT


 

Ces dernières années, la circulation automobile traversant la cité Issanchou, a terriblement augmenté. D’une rue paisible, la rue HENRI TOURNIE est devenue une voie à grande circulation.

Après une consultation de nombreux habitants concernés, l’association de quartier a élaboré un plan de circulation utilisant pour les véhicules légers et dans un sens, la rue longeant le cimetière et parallèle à la coulée verte.

Cette proposition dont l’objectif est d’éloigner une partie de la circulation des habitations, a été déposée par le président de l’association lors de la réunion du conseil consultatif de quartier le 15 octobre 2015.

Interrogée lors de l’assemblée générale de l’association le 26 janvier 2016, Madame Amouroux, adjointe au maire, a indiqué quelques difficultés, sans pour autant refuser la proposition. Elle a aussi évoqué la possibilité dans un délai dont on ne connait pas la durée, de construire deux ronds-points situés aux extrémités de la rue Henri Tournié.

Mais pour l’instant, aucune réponse officielle n’a été apportée à la demande de l’association, aucun réunion de concertation ne s’est déroulée.

Ces jours ci nous apprenons que la municipalité a décidé d’utiliser la voie le long du cimetière pour en faire un parking privé, certes à titre provisoire semble-t-il, réservé aux employés du centre hospitalier. Renseignements pris, les personnels de l’hôpital n’ont pas été consultés sur la création de ce parking qui ne semble pas répondre à leurs besoins !

Loin de prendre en compte la demande légitime des habitants d’Issanchou, sans même leur répondre, Madame le Maire vient d’imposer que la rue le long du cimetière devienne un parking, neutralisant ainsi cette voie pour une durée indéterminée, au lieu de la remettre en circulation comme cela a été le cas durant de longues années.

Au lieu d’éloigner la circulation des habitations de la rue Henri Tournié en utilisant la voie le long du cimetière, Madame Barèges rajoute des voitures dans notre cité et de la circulation  en créant ce parking

DANS QUEL MONDE VIVONS-NOUS  OU LES HABITANTS DES QUARTIERS SONT SI PEU PRIS EN COMPTE ?

Pourquoi tant de réunions de concertation pour aménager la circulation ou le stationnement, rue de Pater, Rue Mary Laffont , rue Armand Saintis ou l’avis des habitants s’est exprimé et a été pris en compte , et aucune concertation avec les habitants de la rue Henri Tournié qui n’ont pas même un trottoir digne de ce nom le long des habitations ?

Nous savons aussi que la proposition de l’association de quartier comprend une modification de l’implantation du stationnement du nord de la rue Henri Tournié, permettant aux habitants de sortir de leur garage en toute sécurité et augmentant le nombre de places de stationnement devenu nécessaire.

Il reste aussi à prendre en compte le respect de la zone 30 qui occupe les 50% de la rue Henri Tournié et de mieux garantir la traversée de cette rue pour se rendre sur la coulée verte ou à la maison du quartier.

Au moment où le « Grand Montauban » s’apprête à investir 11,5 millions d’euros pour l’embellissement de 4 places du centre-ville qui sont loin d’être délabrées, comment comprendre que rien n’est fait pour améliorer la circulation dans notre quartier et garantir davantage de sécurité aux habitants.


 

Nous invitons les habitants à se manifester et à ne pas subir une situation qui peut trouver une solution. Les habitants de ce quartier méritent d’être entendus et leurs justes demandes prises en compte. C’est pourquoi ils peuvent compter sur nous pour défendre leur cause auprès des responsables de la municipalité. Dans l’immédiat nous demandons que soit organisée une réunion de concertation.

Les communistes des quartiers nord de Montauban 

Montauban le 10 mars 2016

Contacts : Rodolphe Portolès : 06 62 19 80 33 - Joëlle Greder : 06 81 22 85 67


Gaelle Laborie

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant